Calendrier help
Mois précédent Jour précédent Jour suivant Mois suivant
Vue par année Vue par mois Vue par semaine Aujourd'hui Rechercher Aller au mois
Présentation et dédicace des deux ouvrages « Sous le Ciel du Midi »
Samedi, 16 Décembre 2017, 14:00 - 18:30
par  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Clics : 27


« Sous le ciel du Midi » est un roman historique qui dépeint la vie quotidienne dans la campagne tarnaise de la Belle Epoque à la fin de la Grande Guerre. Les sources d’André Coste sont les récits de veillées de son père et de sa mère, qui se terminaient souvent par : « Oh, il y aurait de quoi faire un livre ».

C'est ce fil qu’il a saisi et qu’il a tiré ; c'est lui qui lui a permis de remonter le temps. Il a ensuite fouillé, des jours, des semaines et des mois dans les archives nationales et albigeoises, lu des dizaines de livres et surtout rencontré des passionnés d’histoire ; tout cela lui a permis de recueillir d'autres fils. Ainsi, peu à peu, de fil en aiguille, il a tressé la trame historique.

Passionné d’ornithologie et d’entomologie, André Coste est d’abord occitan par immersion. Il a voulu nous faire partager son amour de l'occitan, sa langue maternelle oubliée puis retrouvée.

Ainsi, les deux livres sont écrits en français mais quand les gens parlent, ils parlent en occitan, la langue du Midi depuis toujours. Il a fait la traduction des dialogues dessous. Ces galeries de tableaux sont à la fois réalistes, contrastées et hautes en couleurs.

André Coste viendra présenter en français et dédicacer ces deux ouvrages le samedi 16 décembre 2017, à 14h, au Centre Occitan del Pais Castrés à (6 rue du Consulat – 81100 Castres).

-----------------------------------------------------------------------------------------

La présentation des deux tomes

 

Tome I  « La Belle Epoque »  1895-1910

Le Tome I se compose de six tableaux :

  • « La lieuse » (1895),
  • « Battages à la Fénial » (1898),
  • « La pendule » (1901), « Le service » (1904),
  • « La marieuse » (1907)
  • et « La sociala » (1910).

Exemple de « La lieuse ». Ce tableau est l’illustration d'une histoire de mon père. Dans les années 1895 un engin bizarre, venu d'ailleurs, fait une démonstration dans une parcelle près de Brousse (81). Tous les paysans des environs sont là, autour du champ, pour voir si cette machine. Cet engin, parait-il, coupe le blé, fait des gerbes et en plus les lie ; trois opérations qui sont réalisées de façons séparées depuis Virgile, comme le raconte Frédéric Mistral. Certains doutent et viennent voir si ce machin fauche pas trop haut, n'écrase pas tout et fait vraiment des nœuds avec la ficelle et pas des sacs de nœuds... en somme si ce machin-truc fait autre chose que de la poussière. C'est cette matinée, bien animée, que je raconte ; de même pour les autres tableaux.

Broché -  21 x 14,5 cm - 400 pages

 

Tome II « Les années rouges »  1911-1919

La vie de tout ce petit monde suit son chemin. On retrouve Emile et Marie, Edouard et Gabrielle, Bèco Figue, le Marcélou e les autres, dans leur vie quotidienne.

  • 1912 : Mardi Gras traîne dans les rues… Carnaval est là ; il en a faite des conneries cet abruti… « Qu’on le brûle ! ». Là-haut sur la butte, les amandiers fleurissent et en-bas, sous les jupons, la bufatièra souffle « Ouh ! Ouh ! » … Du blanc sur la colline et de la farine sur les fesses !
  • 1914 : Un jour de battage pénible et chaud, comme les autres, tout à coup tout éclate : « Ils ont tué Jaurès ! ». Alors, les paysans deviennent soldats, mais c’est promis : « Nous reviendrons pour les vendanges… »
  • 1916 : Elles ont dû souffrir de longues années à attendre, au coin du feu, des lettres abimées, trouées, à essayer de lire entre les lignes, pour savoir si le mari, le frère, l’enfant était encore en vie… Tandis que là-haut dans les tranchées de Vauquois, la vie pesait comme une plume… elle se jouait à la loterie d’une rafale de balles ou d’obus !
  • 1919 : Ce jour-là on tue le cochon à En Pause. Ils sont là ! Ils sont revenus ! La guerre est finie mais elle est encore là dans toutes les têtes, dans cette jambe de bois ou dans ce bras arraché… Ils n’ont que le brocol pour l’oublier et la cornemuse de Péput pour danser et la piétiner…

Broché,  21 x 14,5 cm - 415 pages

Lieu : Centre Occitan del País Castrés, 6 rue du Consulat - 81100 CASTRES
Contact : Centre Occitan del País Castrés : 05 63 72 40 61 - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Entrée gratuite

Retour

JEvents v1.5.2   Copyright © 2006-2009